Mégot au sol
9 février 2021

Être une ville zéro mégot 🌿

Par Sandrine Poilpre

A l’heure où les problèmes environnementaux sont au coeur des discussions politiques, économiques et sociétales, la bonne gestion des déchets est plus que primordiale. A savoir que chaque année, en France, ce sont plus de 30 milliards de mégots qui se retrouvent jetés au sol.  

Face à cette situation alarmante, le défi aujourd’hui est de vivre dans des espaces urbains propres et résiliants, dans le respect de notre environnement.

Les mégots sont devenus des prédateurs pour la planète et génèrent plus de 4 000 substances chimiques et ont des dégâts incommensurables sur les organismes vivants comme les espèces aquatiques. 

Cependant pour que ces écogestes deviennent des réflexes, les espaces de vie commune se doivent d’être équipés de solutions pour inciter les individus à suivre la bonne démarche. C’est donc la responsabilité des collectivités de proposer des solutions à ses citoyens


Aujourd’hui de nombreuses villes ont décidé de suivre ÉcoMégot dans une démarche zéro déchet, comme Monaco, Lyon ou Bordeaux. Mais l’élan se doit d’être encore plus important, et de prendre une dimension nationale.

Les mégots de cigarettes sont les déchets les plus retrouvés sur les plages.

Une ville zéro mégot : qu’est-ce que c’est ?

L’objectif est de sensibiliser la population aux problèmes de pollution causés par les mégots de cigarettes pour faire évoluer les comportements et inciter chacun à jeter ses mégots dans les cendriers installés dans les lieux publics. De multiples solutions sont développées pour engager les habitants : les cendriers à vote, les bornes personnalisées, les cendriers de poche ou encore les points d’apport volontaire (PAV). 

Une ville zéro mégot c’est aussi une collectivité qui soutient un projet complet ; de la sensibilisation à la valorisation, et qui participe au développement d’une nouvelle économie. S’associer avec ÉcoMégot c’est aussi, encourager l’économie sociale et solidaire en créant indirectement de l’emploi pour des personnes qui en sont éloignées. 

Les diverses réussites de cette solution, proposée par ÉcoMégot, démontrent, d’ores et déjà, le sens civique des habitants et leur envie de participer au “nettoyage” de leurs villes. ÉcoMégot, c’est déjà plus de 1 200 bornes installées dans toute la France, plus de 20 millions de mégots déjà collectés et valorisés  (= 7 tonnes) et environ 3 500 kg de CO2 non émis.  

Grâce à cette solution, les mégots ne finissent plus dans les réseaux d’assainissement : ils sont jetés dans nos cendriers, puis valorisés. Limpact environnemental des villes est considérablement réduit. Au-delà de l’aspect environnemental, un aspect économique : les coûts de nettoyage sont réduits, les équipes propreté dégagent du temps à s’investir dans d’autres tâches pour garder votre ville propre.

Pour propager les bonnes pratiques, ÉcoMégot propose de mettre en valeur votre engagement environnemental. Grâce à des outils de communication et nos actions de sensibilisation, vous transformez votre initiative en un projet collaboratif et citoyen, d’autant plus efficace.

Cette démarche pousse tous les individus à prendre conscience de l’espace où ils vivent et à agir non plus individuellement, mais pour le bien de tous. Et comme ce n’est pas la taille qui compte, n’importe quelle structure, alors n’importe quelle structure ou collectivité peut s’engager pour faire de ses lieux publics des espaces propres et sans mégot !

Chaque jour, 10 milliards de mégots de cigarettes se retrouvent dans la nature. 

Dites nous en commentaires, quelles villes devraient adopter le « zéro mégot » 👇