10 février 2021

L’environnement, fumeur passif ? 🌳

Par Sandrine Poilpre

A l’heure oĂč les problĂšmes Ă©cologiques sont au centre des enjeux politiques, Ă©conomiques et sociaux, voir un fumeur jeter son mĂ©got de cigarette sur la chaussĂ©e ne choque pourtant presque personne. 

Dans le monde, une cigarette sur trois finit dans la nature et c’est plus de 500 millions de kilos de dĂ©chets de tabac qui sont rĂ©pandus dans notre environnement chaque annĂ©e. 

Si l’impressionnante quantitĂ© de mĂ©gots jetĂ©s dans la nature est problĂ©matique, c’est la composition toxique des filtres des mĂ©gots qui l’est d’autant plus, qui, contrairement Ă  ce que l’on peut penser, ne sont pas faits en coton mais en plastique (acĂ©tate de cellulose). Ils renferment de nombreuses composants toxiques et chimiques. Une fois en contact avec l’eau, ces substances deviennent de nouveaux prĂ©dateurs pour les Ă©cosystĂšmes et particuliĂšrement aquatiques. 

L’environnement, fumeur passif ? La question est posĂ©e.

Des composantes pas trĂšs Ă©co-friendly

DĂšs lors qu’un mĂ©got se retrouve en contact avec un milieu naturel, la transmission des polluants est imminente. Ces dĂ©chets sont composĂ©s d’une dizaine d’élĂ©ments chimiques comme des mĂ©taux lourds (plomb, mercure, chrome
), de la nicotine ou du goudron. 

Si les mĂ©gots sont classĂ©s comme des dĂ©chets dangereux, c’est notamment Ă  cause de la nicotine. Cette substance est utilisĂ©e depuis le XV Ăšme siĂšcle comme pesticide. Son utilisation comme telle est trĂšs encadrĂ©e et reglementĂ©e dans des pays comme les Etats-Unis, au Canada ou dans de nombreux pays d’Europe Ă  cause de sa toxicitĂ© sur les espĂšces animales.

Le poison des poissons

Une Ă©tude a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e sur des poissons (Atherinopsidae) et sur d’autres espĂšces marines.  Dans les tests de comportement, les puces d’eau se montrent extrĂȘmement sensibles : des effets toxiques, comme l’immobilisation, sont observables dĂšs la prĂ©sence 0,05 mĂ©got par litre. 

D’autres essais ont dĂ©montrĂ© que les mĂ©gots avaient des comportements mutagĂšnes sur les bactĂ©ries et augmenteraient les chances de mortalitĂ© et de troubles du comportement sur les escargots de mer. Les impacts sont diffĂ©rents selon les espĂšces mais dans la majoritĂ© des cas, les systĂšmes reproductifs sont touchĂ©s Ă  partir d’une quantitĂ© minime de nicotine, de goudron et de toutes autres substances toxiques. 

Plus alarmant encore, un seul mĂ©got de cigarette suffit Ă  dĂ©cimer la moitiĂ© d’une population de poissons vivant dans un litre d’eau. 

Poissons dans la mer
Sauvons les poissons !

Des animaux en mauvaise compagnie

Les espĂšces marines ne sont pas les seules espĂšces Ă  subir les dangers des mĂ©gots et de ses 4 000 composants chimiques. Les animaux de compagnie peuvent eux aussi subir l’impact de la nicotine sur leur santĂ©. 

S’iI s’agit dans la plupart de cas d’ingestion accidentelle de mĂ©gots ou de cigarettes, ces substances restent suffisamment dangereuses pour les organismes des animaux.

Des solutions innovantes

Chez EcoMĂ©got, nous avons dĂ©veloppĂ© une solution de traitement des mĂ©gots passant par la sensibilisation des individus, Ă  l’installation d’espaces fumeurs  jusqu’à leur valorisation en Ă©nergie ou en matiĂšre plastique recyclĂ©e, sans usage d’eau et de solvant. 

Les bornes ÉcoMĂ©got